Accueil > Le projet > Le constat
Le constat

Malgré un vivier important d’organisations paysannes et un tissu associatif fort développé, le Burkina Faso comme bon nombre de pays en Afrique de l’Ouest mène de stratégies solides pour utiliser le potentiel des TIC à des fins de lobbying, de plaidoyer sur les politiques agricoles.

Les actions sont souvent éparses et non centrées et les plateformes vivent au rythme des projets. C’est pour cela l’association Yam Pukri, forte de son expérience dans le domaine de l’utilisation des TIC par les organisations paysannes compte mettre en œuvre le projet @gripol qui permettra de donner de la voix aux paysans sur le net afin d’exprimer leurs souhaits et préoccupations.

Ces dernières années, on a vu que les TIC peuvent bousculer grandement les politiques et tous les acteurs de l’économie s’y attellent à travers des forums de discussion, des blogs, des vidéos sur le net et bien d’autres actions. Les travaux entrepris par le CTA dans le domaine de la formation des acteurs sur l’utilisation du WEB 2.0 ont renforcé notre conviction que la mise en commun des efforts à travers une plateforme serait un atout indéniable.

C’est pour cela le projet @gripol vise l’utilisation des TIC pour développer des processus de réflexion de politiques agricoles plus inclusifs, en particulier en renforçant la contribution des organisations d’agriculteurs au développement politique et aux débats politiques et en améliorant la mise en œuvre des politiques

La stratégie qui sera utilisée par le projet sera la démarche participative qui permettra d’isoler des préoccupations majeures comme l’utilisation du budget alloué au monde rural, le financement de l’agriculture qui de façon théorique est croissant et dans la pratique laisse à désirer, l’écoulement des produits, le problème des taxes, l’agrobusiness et bien d’autres sujets.

À travers une plateforme qui sera médiatisée, les acteurs du monde rural pourront donner de la voix et forcer les décideurs à plus d’actions concrètes grâce à cette interpellation novatrice.

agripol

Commentaire
Bases de données OP du Burkina Faso
La parole aux paysans
Des artistes africains se sont réunis dans une chanson pour rappeler aux chefs d’Etats leurs promesses faites en 2003 à Maputo (...)